Archives de catégorie : Chats

Classement des croquettes pour les chats

Alerte croquette pour le classement des croquettes pour les chats

Alerte croquettes : Les substances indésirables sont des substances qui se retrouvent de manière non intentionnelle dans les aliments pour animaux. Les chats, mais aussi les chiens, sont concernés par les problèmes d’alimentation

Des études Européennes récentes, réalisées sur plus de 48 marques de croquettes pour les chats, mais aussi pour les chiens, nous révèlent un constat plus qu’inquiétant sur la sécurité européenne actuelle de l’alimentation de nos animaux favoris. Sur le thème des croquettes toxiques, nous pouvons compter sur les réactions des professionnels, les vétérinaires mais aussi les fabricants.

Comment établir un classement des croquettes pour les chats ?

Les risques d'une mauvaise alimentation pour les chiens et les chats

Les risques d’une mauvaise alimentation pour les chiens et les chats

Alors que des vétérinaires tirent souvent la sonnette d’alarme sur des allergènes alimentaires contenus dans les croquettes de nos chiens et chats, d’autres professionnels nous démontrent des problèmes encore plus graves pour leur santé.

Garantir la sûreté des aliments pour animaux : Directive 2002/32/CE limite les risques de contamination des aliments pour animaux par des substances et produits ayant des effets néfastes pour la production. La vérité sur les croquettes : mois de 7 % des croquettes pour chiens et chats sont conformes aux recommandations de la FEDIAF. la FEDIAF et l’industrie de l’alimentation animale démontrent l’implication de l’Europe .

Quelques substances indésirables : contaminants inorganiques (arsenic) ; mycotoxines (aflatoxine B1) ; polluants organiques persistants (dioxines) ; toxines endogènes (acide cyanhydrique). Pour en savoir plus : Directive Européenne n°2005-8 du 27 janvier 2005 de la Commission modifiant l’annexe I de la directive 2002/32/CE du Parlement européen et du Conseil du 7 mai 2002 sur les substances indésirables dans les aliments pour animaux.

Les risques des croquettes toxiques pour les chiens et les chats

 

Les facteurs spécifiques à l’animal incluent l’âge, l’état physiologique, et l’activité de l’animal.

Vous voulez consulter un classement des croquettes pour vous faire votre avis ? Certaines formulations retardantes d’aliments complémentaires visant des objectifs nutritionnels particuliers et ayant une concentration élevée d’oligo-éléments présentent inévitablement une teneur en arsenic, en cadmium ou en plomb dépassant les teneurs maximales établies pour ces métaux lourds dans les aliments complémentaires.

En bref, cette étude constate une non-conformité intégrale. En effet seulement 6% des croquettes et 39% des pâtées humides étaient en mesure de respecter 11 directives de la FEDIAF .

Cette étude avait pour objectif d’évaluer la conformité avec les directives de l’Union Européenne. Sur 48 marques, environ 6% des croquettes pour chiens et chats étaient totalement conformes au niveau notamment des recommandations minérales (Calcium, Phosphore, Potassium…).

Hésitation entre plusieurs marques de croquettes

 

Selon cette étude, 94% des croquettes pour chiens et chats sont non-conformes aux directives de l’Union Européenne. Il est donc évident que la plupart des croquettes et pâtées pour chats et chiens étaient très déséquilibrés en minéraux. Il a pu être montré que un certain nombre de croquettes présentaient des concentrations très élevées en minéraux, tels que le sélénium dont les doses dépassaient 3 mg / kg. Si un chien ou un chat était nourri uniquement pendant plusieurs mois avec ces aliments, cela pourrait avoir des répercussions sur sa santé générale.

Il est impératif que croquettes, pâtées soient équilibrés en micronutriments tels que les minéraux, qui ne doivent pas non plus être incorporés de manière excessive. Au sein de l’Union Européenne, des concentrations recommandées en micronutriments tels que les minéraux spécifiques sont fournies aux fabricants d’aliments pour animaux de compagnie par la FEDIAF.

Extrêmement peu d’études ont été faites pour évaluer les teneurs en minéraux des aliments pour chiens et chats. Beaucoup d’avis négatifs ne sont pas fondés. Il semble qu’avant cette étude Anglaise, il y ait eu une autre étude américaine aux Etats-Unis qui avait évalué la teneur totale en minéraux de 45 marques de croquettes pour chiens. Selon la AAFCO, 13% des croquettes pour chien ne suivaient pas les recommandations de l’AAFCO. Cette étude a pu constater un déséquilibre sur bon nombre de rapports phosphocalciques.

Une présence de métaux lourds

 

Les métaux lourds se retrouvent dans les croquettes et pâtées pour chien et chat ! Certains scientifiques ,essayent de nous alerter sur certaines croquettes ou pâtées. Certains aliments présentent selon eux des « taux élevés d’éléments métalliques indésirables tels que l’Arsenic (As) », et ce de manière particulièrement élevée. Une autre étude italienne, tire la sonnette d’alarme auprès des autorités de l’Union Européenne. Elle a constaté que 25% des échantillons analysés d’aliments pour animaux de compagnie (47 échantillons au total) contenaient des concentrations totales d’Arsenic dépassant la limite légale fixée par la directive 2002/32 /CE.

“Le pourcentage d’aliments pour animaux de compagnie contenant du poisson dépassant les limites fixées par l’UE pour la teneur en arsenic allait de 20% à 36% lorsque la directive 2002/32 / CE était en vigueur. Au cours de la période 2011-2012, un autre laboratoire a envoyé plusieurs notifications au RASFF, signalant la présence d’As dans des aliments pour animaux de compagnie importés dépassant les limites maximales fixées par l’UE.”

Cette étude précise même que plusieurs aliments dépassent les limites maximales de sécurité recommandées par l’OMS. En ce qui concerne les métaux lourds comme Arsenic, Cadmium, Mercure et Plomb, des recommandations faites par la Commission Européenne sont là pour réglementer les concentrations acceptables de ces métaux lourds dans les aliments.

Quelles conclusions apporter sur les alertes aux croquettes toxiques ?

 

C’est la première fois dans l’Union Européenne, qu’une étude a permis d’évaluer de manière objective et scientifique la composition et l’équilibre minéral d’un grand nombre de croquettes et de pâtées pour chiens et chats achetées dans des supermarchés britanniques. Les directives européennes en vigueur ne sont donc pas respectées.

Cette étude aura constaté que certains régimes, notamment ceux riches en poisson, présentaient également une teneur en Arsenic (As) relativement élevée.

Les causes d’une insuffisance rénale chronique chez le chien et le chat sont donc identifiées. L’insuffisance rénale chronique est surtout observée chez les chiens âgés.

Il n’est pas facile de réagir après toutes ces alertes. Que faire ?

La première chose, c’est de rester vigilant. Il faut à chaque fois regarder les étiquettes des croquettes et pâtées que vous donnez à votre chien, pour y noter chaque élément qui pourrait être dangereux pour sa santé.

Toutefois, il est tout à fait naturel, dans l’offre énormme disponible sur vos lieux d’approvisionnement, de ne plus savoir quoi faire. Pour faire un choix avisé, il faut respecter au minimum 3 critères de qualité nutritive.

Ces trois critères qui témoignent d’une bonne nourriture pour chien sont :

Une alimentation sans légumes et sans fruits. Ces aliments, inadaptés aux besoins biologiques et naturels de nos compagnons carnivores, sont irritants pour leur organisme, et provoquent de nombreux soucis de santé tels que les diarrhées chroniques. Veillez à les bannir totalement de sa gamelle pour préserver sa santé.
Des bonnes protéines animales, issues de viandes de qualité agréées à la consommation humaine. Evitez toute trace de sous-produits animaux, qui sont des déchets de l’industrie agro-alimentaire humaine (becs, cous, carcasses, plumes, pattes…), et privilégiez des viandes dont l’origine est traçable.
Moins de 33% de glucides / céréales (⅓ de l’aliment). Ces dernières sont nécessaires à la formation d’une croquette sèche, mais doivent être limitées au maximum .